Les événements !!!

oct
10
mer
2018
Café Philo. « Le Bonheur du vécu subjectif individuel à la quête collective universelle, utopie ou réalité ? » @ Bar L'Aimant à Bonneville
oct 10 @ 18 h 30 min
Café Philo. « Le Bonheur du vécu subjectif individuel à la quête collective universelle, utopie ou réalité ? » @ Bar L'Aimant à Bonneville  | Bonneville | Auvergne-Rhône-Alpes | France

Le premier café philo de l’up de Bonneville !

Animé par Fabrice Lanternier, Professeur de philosophie

Il s’agira de s’interroger sur cette quête permanente du souverain Bien que l’être humain place comme horizon de son existence sur terre…  Mais qu’en est-il de la réalité effective du bonheur ? A quoi les gens qui se disent heureux font-ils référence lorsqu’ils affirment connaître l’épanouissement ?  Le bonheur est-il encore possible dans la société contemporaine où le désir est bien souvent le résultat d’une construction culturelle liée à la consommation, à la maximisa-on de la jouissance conçue comme profit ? A ce sujet le profit n’est-il qu’un solde positif économique ou pourrait-on encore parler d’un profit moral, désintéressé de toute quête matérielle ? Si le bonheur profite à l’homme du 21ème siècle, alors en quel sens l’entendre ? Bien souvent la société de consommation dans laquelle nous nous trouvons nous mène à confondre l’état de plaisir et celui de bonheur… Il serait intéressant pour l’homme soucieux de réussir sa vie de se demander ce que signifie le bonheur et par quels moyens celui-ci est accessible… » F.L.

entrée libre, nombre de place limité , consommation à régler sur
place

 

 

 

 

 
jan
30
mer
2019
Café philo UP : Faut-il douter de sa liberté @ Bar L'Aimant à Bonneville
jan 30 @ 18 h 30 min

logo café philo 

par: Fabrice Lanternier, Professeur de philosophie
Confrontés aux divers déterminismes naturels, sociaux, moraux, l’être humain qui se revendique libre, peut, à bien des égards, douter de l’effectivité de sa liberté. La vie en société, les répressions ou inhibitions induites par la civilisation semblent réduire la dimension d’initiatives autrefois imputée au libre arbitre…
La capacité de faire un choix est-elle encore la preuve d’une réelle liberté ? Suffit-il de faire un choix pour se dire libre? Par ailleurs, si tout évènement a une cause alors ne doit-on pas penser que toute action n’est qu’un effet déterminé ? Comment envisager l’idée d’une causalité libre qui fonde une responsabilité du sujet agissant ? Ce café-débat permettra de penser la responsabilité au plan juridique tout autant que la liberté induite au plan moral, à travers notamment le sentiment de culpabilité mais aussi de regret.
 

 

avr
3
mer
2019
Café-philo -« L’Etre humain est-il augmenté ou diminué par les progrès techniques ? » @ Bar L'Aimant à Bonneville
avr 3 @ 18 h 30 min

par: Fabrice Lanternier, Professeur de philosophie

« L’être humain est-il augmenté ou diminué par les progrès   techniques ? »Quel rapport l’homme développe-t-il avec l’environnement des objets techniques dont on affirme souvent qu’ils améliorent notre quotidien ?
Comment penser ce consentement et cet asservissement volontaire que l’homme révèle à l’égard de sa condition techniques et des objets qui, parfois l’aliènent ?
Peut-on penser à un affaiblissement de notre humanité au contact d’objets qui, en simplifiant notre quotidien, diminuent notre prise d’initiative et notre capacité de réactivité.

Entrée libre, nombre de place limité, consommation à régler sur place

 

 

juin
5
mer
2019
Café-philo « Le bien et le mal sont-ils des valeurs universelles ? » @ Bar L'Aimant à Bonneville
juin 5 @ 18 h 30 min

par: Fabrice Lanternier, Professeur de philosophie

« L’être humain est-il augmenté  

Ce dernier café-philo de la saison portera sur la morale et le fondement des valeurs du Bien et du Mal que les sociétés se donnent comme des absolus. Le Bien est-il universalisable ou dérive-t-il de la culture dans laquelle on vit ? Une réflexion sur la critique des valeurs morales à la lumière des façons d’agir et de leur constante évolution n’est-elle pas nécessaire ?

Si  le rapport au Mal est souvent pensé en terme de sujet pétri de mauvaises intentions qui se manifeste par la volonté de nuire, il convient cependant  de s’interroger sur la manière dont la société, et plus largement la culture, confère à cette action une connotation négative…  Existe-t-il un principe universel de la morale que l’on pourrait fonder rationnellement ? Une métaphysique des mœurs au sens Kantien de ce mot ? Ou bien tout n’est -il que relatif et affaire de sentiment, de subjectivité en matière d’action morale ?

Entrée libre, nombre de place limité, consommation à régler sur place

 

 

juin
18
mar
2019
Lecture en scène UP « En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut » @ Agora de Bonneville
juin 18 @ 18 h 30 min

  lecture-en-scène  Choix et lecture du texte : Didier Vacelet.

 Devant leur petit garçon, ils dansent sur « Mr. Bojangles » de Nina Simone. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir et la fantaisie. Celle qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible. Elle les entraîne dans un tourbillon de poésie pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom. 


 

nov
12
mar
2019
Café philo UP : La violence, composante essentielle du comportement humain ? @ Café martin Ponchy Bonneville
nov 12 @ 18 h 30 min

 

 logo café philoPar: Fabrice Lanternier, professeur de philosophie

 La violence est-elle une anomalie ou une force positive qui est inhérente au comportement humain.? Doit-on la condamner comme un fléau qui provoque une rupture du pacte social et une destruction inéluctable du monde humain ?

Quelle distinction entre l’agressivité et la violence ? Loin de l’envisager d’un point de vue moral, il s’agira de comprendre en quel sens la violence est un moteur de survie et un levier d’action qui unifie le règne du vivant .
 

 

 

 

déc
10
mar
2019
Lecture en scène  » La dernière neige » de Hubert Mingarelli @ Agora
déc 10 @ 18 h 45 min

 

 

 2019 12 10 lecture scène  dernière neige

 logolecture-en-scène

Par: Didier Vacelet – comédien

 

 

 

 

 
 

 


jan
14
mar
2020
Café philo : L’expérience et le vécu : des moyens de comprendre et définir le temps de la vie humaine? @ Médiathèque CCFG
jan 14 @ 18 h 30 min

 

 

 

 

 par Fabricafé philoce Lanternier, professeur de philosophie 

La division du temps entre passé, présent et futur, si commode en apparence, est-elle une expérience concrète réelle  que chacun peut revendiquer dans le simple fait de vivre ou repose-telle sur une représentation déjà abstraite ?

Si le passé n’est plus, le futur pas encore, et le présent en perpétuel mouvement alors comment vivre dans le présent et donner son sens à sa vie, atteindre  un bonheur ici et maintenant ?

nov
4
mer
2020
!!! ANNULATION !!! Philo’UP « L’animal est-il une personne ? » @ Mediathèque CCFG à Bonneville
nov 4 @ 18 h 30 min

 !!!  ANNULATION  !!!

 A2020 11 04 Philo UP l'animal est il une personnenimé par Frédéric Bovagne, professeur de philosophie
Pendant des siècles, toute une tradition philosophique a cherché à définir l’homme en le distinguant de l’animal de par des facultés qui lui seraient propres – raison, conscience, langage, culture – légitimant par là même sa supériorité.

Or, depuis plusieurs décennies, les recherches en éthologie n’ont cessé de remettre en question de telles frontières, bouleversant en profondeur notre représentation de l’animal, et questionnant dès lors notre rapport à celui-ci, jusqu’à remettre en question des pratiques bien ancrées dans nos traditions culturelles.
Quel statut accorder à l’animal ? Comment se comporter à l’égard de certains animaux, dès lors qu’on leur attribue des émotions, des formes plus ou moins élaborées d’intelligence et de conscience ? Faut-il leur accorder des droits ? L’animal peut-il être considéré comme une personne à part entière ?
entrée libre. 40 personnes maximum compte tenue de la salle !. 
En fonction de la situation sanitaire, notre programmation peut-être interrompue à tous moments selon  les décisions préfectorales ou municipales. Dans tous les cas, le port du masque est obligatoire et les mesures barrières doivent être respectées.