Où va l’Amérique d’Obama ? par Eric HINTERMANN

When:
10 octobre 2013 @ 20 h 30 min
2013-10-10T20:30:00+02:00
2013-10-10T21:00:00+02:00
Where:
école Lucie Aubrac à Ayze
169 Route de Bonneville
74130 Ayse
France

obama-de-dos-photoFacilement réélu pour un second et dernier mandat à la présidence des USA, Barack Obama doit faire face à l’extérieur à un monde multipolaire dont la géopolitique se transforme avec l’émergence de l’Asie et à l’intérieur à une obstruction des élus républicains à la Chambre des Représentants où l’opposition est majoritaire.

Quelle politique extérieure pour Obama ? Une attitude claire (le retrait) en Irak et en Afghanistan; une ligne hésitante en Syrie et à l’égard de l’Iran; une indifférence vis-à-vis de l’Europe qui n’a jamais été la priorité de ce Président éduqué côté Pacifique.

En politique intérieur, quel sera le rapport de forces entre démocrates et républicains à l’approche des élections de la mi-mandat de 2014 ?

Les républicains peuvent bloquer les projets sociaux, environnementaux et de réforme du système financier qui a été à l’origine de la crise. De son côté, la composition de la Cour Suprême, dont les neuf juges sont nommés à vie, ne contribue guère à faire avancer les réformes.

Dans le même temps l‘Amérique évolue en profondeur avec une démographie qui réduit la population dite blanche, un rôle de plus en plus important pour les femmes qui réussissent mieux leur scolarité, l’écart croissant entre riches et pauvres, un rééquilibrage vers l’Ouest qui joue en faveur de l’individualisme et du moins d’Etat.

Le risque d’un Président fragilisé est réel. Sa forte personnalité, le respect que l’homme inspire, son expérience arriveront-ils à imposer une grande présidence maintenant et dans l’histoire ?

Eric Hintermann: ancien Secrétaire Général de groupe Parlementaire de l’Assemblée Nationale, ancien Secrétaire Général adjoint de l’Union de l’Europe Occidentale, avec rang d’Ambassadeur, ancien membre du Conseil Econnomique et Social, journaliste diplomatique.

Approfondir
L’article d’Albert Strauss « Gens du Lac » sur la vie d’Eric Hintermann dans son Léman natal

 

One comment

  1. Jean-Michel DETHARRE dit :

    Quelques remarques sur cette Amérique qu’Eric Hintermann nous a un peu dépeinte sous l’angle du « rêve américain ». Nous sommes loin d’un pays « bisounours ». N’oublions pas l’extrême pauvreté(surtout chez les seniors); les champs de mobile-home à la périphérie des villes où se réfugient les familles chassées de leur maison par la crise des « subprimes » et la rapacité des banques; le mur anti-émigration sauvage à la frontière mexicaine et qui temporise la politique « accueillante » d’Obama; la ville de Détroit ravagée par la crise de l’industrie automobile et transformée en une immense friche tiermondiste….
    En politique extérieure les Etats-Unis ont toujours fonctionné avec 2 préoccupations : la lutte contre le communisme et la défense des intérêts économiques du pays.Un exemple parmi d’autres (évoqué par E.Hintermann)le plan Marshall,en 1947.En subventionnant le redémarrage de l’économie européenne (suite aux destructions le la guerre et largement aggravées par les destructions massives opérées par l’aviation américaine principalement en Allemagne)répondait d’une part au besoin de contre-balancer la puissance de l’Union Soviétique et d’autre part de relancer,par l’exportation,l’économie US jusque là portée par l’industrie d’armement.Par contre les hésitations d’Obama sur l’affaire syrienne marque un véritable tournant. Pour la première fois les USA ne se considèrent plus comme les « gendarmes du monde ». Le doute semble atteindre une Maison Blanche jusqu’à présent sure de son bon droit et de son infaillibilité.A moins que l’autonomie des USA en matière énergétique (dans les 10 ans qui viennent),suite à l’exploitation à grande échelle des gaz de schiste, rende moins nécessaire une présence militaire ou par gouvernements liges locaux, dans le « Grand Moyen-Orient ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *