Conférence UP La CIA et l’exceptionnalisme américain : une perspective historique (1945-1960)

When:
24 janvier 2019 @ 20 h 30 min
2019-01-24T20:30:00+01:00
2019-01-24T21:00:00+01:00
Where:
Agora
22-42 Avenue de la Gare 74130 Bonneville
France
Cost:
Etudiants & recherche emploi : gratuit. Adhérents : 3€. Non adhérents 5€

2019 01 24 conférence CIAPar: François David, ancien élève de l’Ecole normale supérieure (Ulm) et ancien pensionnaire de la Fondation Thiers, agrégé d’histoire et maître de conférences à l’Université Jean Moulin, Lyon 3. Auteur d

Au départ, personne ne veut de la CIA. En 1945-1946, les Etats-Unis hésitent toujours à sortir de l’isolationnisme. Malgré le traumatisme persistant de Pearl Harbor, Truman dissout stupidement l’OSS (Office of Strategic Services), redoutant qu’elle ne devienne une « Gestapo » américaine. L’entrée  en Guerre froide le ramène vite à des réalités plus sombres. L’Amérique se dote enfin d’instruments d’exception en temps de paix face à un monde dangereux qu’elle connaît toujours aussi mal, malgré deux guerres mondiales. La loi de sécurité nationale de 1947 fonde la CIA limitée au départ à la synthèse de l’information collectée par diverses branches du gouvernement. Deux ans plus tard, la CIA se dote déjà d’un impressionnant réseau d’espionnage et, surtout, d’un service action et d’un programme de guerre psychologique ultra secret contre le communisme international. Cette simple agence de centralisation du renseignement devient le bras armé  d’une guerre invisible Est-Ouest. Dans ce conflit souterrain, tous les coups sont permis. Eisenhower et Kennedy le comprennent fort bien et, à l’occasion, conçoivent l’assassinat comme une politique parmi d’autres. On est loin du discours officiel

Comments are closed.