Les événements !!!

déc
16
mer
2020
!!! ANNULATION !!! Ciné Archi « Hors les Murs » ‘Best Of’ des rencontres internationales sur les enjeux actuels de l’architecture en novembre à Annecy @ Agora
déc 16 @ 20 h 00 min

 

 

 

 

2020 12 16 Cine archi Hors les murs

 

Et si rien n’était plus comme avant…Qu’est-ce qui surgit ? Comment réinventer nos bâtiments et nos villes ? Observons ici ou là des situations qui basculent, des lieux qui renaissent et nous émerveillent. Tradition, basculement, alternatives et après…

Cinq courts métrages nous invitent à varier nos points de vue pour laisser poindre une architecture qui ouvre de nouveaux possibles.

Entrée libre mais venez masqués!
Voir le site MA74 ICI

Ibos & Vitart, un art de la mesure
Lauréats du Grand Prix national de l’architecture, Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart sont deux architectes français de renom issus de la nouvelle génération. Réalisé à l’occasion de leur exposition à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris, ce film présenté en première nord-américaine offre une rétrospective de leurs réalisations à travers six de leurs bâtiments exemplaires.

Serpentine gallerie, Juniya Ishigami, 2019
A Londres, le pavillon de la Serpentine Gallery est un pavillon provisoire construit chaque année depuis 2000. La commission de la Serpentine invite unarchitecte renommé qui n’a jamais bâti en Angleterre pour concevoir unpavillon d’été. En 2019, l’architecte choisi a été Juniya Ishigami

Les danseurs de l’opéra –Cédric Kalpish-2020
L’Opéra de Paris vient de publier une épatante vidéo, réalisée par le réalisateur Cédric Klapisch, en hommage à «ceux qui travaillent pour nous protéger». Sur la danse des chevaliers, tiré de Roméo et Juliette de Prokofiev, on peut y voir les artistes de l’opéra danser dans l’intimité de leur lieu de confinement.

Casa ma belle- Leila Msefer –2020
Atik , un promoteur veut démolir un vieil immeuble situé au centre ville deCasablanca. Amal, une jeune architecte, qui fait partie d’une association pour la sauvegarde du patrimoine de Casablanca ne va pas le laisser faire. Un évènement inattendu survient et sauve la démolition de ce trésor architectural.

Beit Beirut, la maison jaune ou Barakat – Youssef Haïdar -2016 Quarante et un ans après le 13 avril 1975, début de la guerre civile libanaise,aucun travail de mémoire digne de ce nom n’a été effectué. Cela pourrait changer avec l’ouverture prochaine de Beit Beirut, lieu unique de mémoire, musée et centre culturel urbain en devenir. L’immeuble Barakat, témoin de la ville et de la guerre, est comme un « monstre à qui l’on a posé un œil de verre, une prothèse à la jambe », explique Youssef Haïdar, l’architecte derrière la métamorphose du lieu. Ce bâtiment iconique de Beyrouth doit devenir un véritable outil au service du public mais aussi des chercheurs et artistes.

En fonction  de la situation sanitaire, notre programmation peut-être interrompue à tous moments selon  les décisions préfectorales ou municipales. Dans tous les cas, le port du masque est obligatoire et les mesures barrières doivent être respectées

 
 

mar
24
mer
2021
Visio Conférence « Choisir et décider dans une époque marquée par l’incertitude » @ visio conférence sur la chaine you tube de Ville la Grand
mar 24 @ 20 h 00 min

2021 03 24 Conférence visio Choisir et décider dans une époque marquée par l’incertitudeVisio-conférence présentée par Marc GINDRE,  professeur d’économie et de sciences sociales.
Un partenariat entre l’Université d’Annemasse et la municipalité de Ville-la-Grand

Nous prenons des milliers de décisions chaque jour, souvent sans nous en rendre compte. Comment effectuons-nous ces choix qui engagent parfois notre avenir, alors que nos vies quotidiennes comme nos rapports à autrui sont marqués par une grande incertitude ?

Il s’agirait de tenter de comprendre pourquoi des gens intelligents, pas forcément influencés par des calculs politiques, ni prisonniers d’ego surdimensionnés sont amenés à prendre de mauvaises décisions, en matière de politique économique, de choix stratégiques dans les entreprises, et évidemment en matière de politique sanitaire.

 Il s’agirait aussi de comprendre pourquoi il est extrêmement périlleux de faire des prévisions et de décrire ce que sera ce fameux « monde d’après » (après le Covid, après le réchauffement climatique…)